X
Inscription à la lettre d'info :
  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Livres et disques Retour

Ulrich Cabret & Etienne Longueville : Boza !

27 février 2020

Roman

Ulrich Cabret & Etienne Longueville : Boza !


Périple d’un adolescent migrant à la conquête de sa liberté.

C’est l’histoire de Petit Wat, un jeune Camerounais, qui a décidé qu’un avenir meilleur l’attendait en Europe. A Douala, quand tu es quartiezard, soit tu deviens dealer, soit tu deviens… rien.
A 15 ans, avec quelques francs CFA en poche, il prend la route de l’exil, armé de sa colère et d’une bonne dose d’optimisme. Il est loin d’imaginer le voyage qui l’attend. Seul, au péril de sa vie, il affronte les passeurs, les ghettos, les frontières, la mort qui guette dans chaque pays. Petit à petit, pas après pas, sans jamais perdre de vue son objectif, il avance. Sa volonté, son humour et son immense foi en la vie lui permettent d’affronter l’enfer de la route migratoire. Boza !, c’est l’espoir, c’est la victoire, le bonheur d’avoir atteint son objectif après toutes ces épreuves qui forgent un destin. Un enfant ou un adolescent peut-il affronter cela seul ? Combien ont péri sur le chemin ? Avec l’aide d’Etienne Longueville qui l’a accueilli à son arrivée à Saint-Brieuc, Ulrich Cabrel raconte l’une des plus violentes tragédies de notre époque. Indispensable, pour que le monde sache.

- Céline Vignon, librairie Mots & Images, Guingamp


Une rencontre avec les auteurs est prévue le vendredi 6 mars 2020 à 18h à la librairie Mots & Images (gratuit, public adulte)


Edition Philippe Rey, 19,50 €


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.