N°191

novembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Arts visuels Retour

Trégor : La Cie Papier Théâtre, passeur d’images

4 mai 2017

Au Vieux-Marché, la Quincaillerie s’appelle désormais Pôle Image Rural. Au cœur de ce projet porté par Pascale Laronze et sa Compagnie Papier Théâtre, le fonds photographique de Madame Yvonne.

Trégor : La Cie Papier Théâtre, passeur d’images


Pendant la première moitié du 20e siècle, Madame Yvonne a arpenté le Trégor pour saisir les moments importants de la vie rurale : communions, mariages, battages, etc. Alors, quand à la fin des années 1990 la compagnie Papier Théâtre entreprend un travail sur la mémoire auprès des anciens du pays, arrive nécessairement un moment où quelqu’un sort une vieille photo : "ça, c’est madame Yvonne qui l’a prise".
Les recherches de Pascale Laronze, fondatrice de la compagnie, vont la mener dans un grenier où est entassée 1,5 tonne de plaques de verre au gélatino-bromure d’argent. Ce trésor constitue les archives photographiques d’Yvonne Kerdudo, née dans le Trégor en 1878, passée par Paris, revenue au début du siècle à Plouaret où elle s’installe comme photographe ambulante.
La Compagnie Papier Théâtre a acquis ces plaques de verre, les a restaurées, numérisées, se dotant d’un fonds de milliers de photos, témoins d’un demi-siècle trégorrois. Il s’intègre alors au projet culturel de la compagnie, fait d’organisation de spectacles, de résidences d’artistes et d’ateliers destinés aux enfants et aux adultes. Le tout en milieu rural. "Il y a des disparités en France dans la représentation du monde artistique. Tout le monde n’a pas l’occasion de rencontrer les artistes et les œuvres. Nous étions à même de faire cette médiation, d’être des passeurs."


Tout partira de l’image
Ce projet de développement culturel en milieu rural avait pris le nom de Quincaillerie après avoir investi un ancien magasin. Quand il a fallu quitter les lieux, la programmation est devenue nomade mais le nom est resté, "parce qu’on y trouvait de tout".
Derrière cet éclectisme, le fonds photographique est néanmoins devenu central, nécessitant 15 000 heures de travail et la participation d’une quinzaine de bénévoles pour sa numérisation. Aujourd’hui encore, les bénévoles planchent sur l’identification des personnes. Alors en 2017, la compagnie prend un virage pour "faire du fonds photographique le cœur du projet, toutes les actions partiront de l’image", explique son président, Alain Le Meur.
Le travail de valorisation du fonds se poursuivra tant par les expositions que par des projets éditoriaux. Au-delà de l’aspect patrimonial, le désormais Pôle Image Rural continuera de soutenir et susciter la création par les ateliers, l’accueil de résidences et la diffusion de spectacles, mais l’accent sera mis sur les propositions donnant une large part à l’image : ciné-concert, théâtre d’objet, vidéo.


- Jean-Sé


La Cie organisera la Nuit du P.I.R le samedi 24 juin 2017 au Vieux-Marché.
Découvrez aussi les photographies du Vélo-photo de Madame Yvonne du 20 avril au 22 juin 2017 à Louargat (en extérieur dans le bourg de Louargat et Saint-Eloi)


www.ciepapiertheatre.fr


Battages © Cie Papier Théâtre - Y. Kerdudo


© Cie Papier Théâtre - Y. Kerdudo

Derniers commentaires

  • Bonjour,

    De passage à Trégor, j’ai eu le bonheur de découvrir l’expo photo, autour de l’église( fermée bien évidemment) concernant l’œuvre de Madame Yvonne. Bravo pour ce travail de mémoire et sa diffusion.
    .C’était le 15 juillet il me semble mais tout était fermé partout, sauf le bar pas très au courant d’ailleurs et personne pour nous renseigner, dommage.
    Je travaille moi-même sur un Fonds photographique dans les Hautes-Pyrénées avec publication d’un premier ouvrage en 2017 ’’Les Hautes-Pyrénées de mes grands-parents’’ 1930 - 1970 (voir peut-être sur le net diverses rubriques concernant cet ouvrage) et un autre en fin de préparation qui sera présenté le 29 septembre 2017 à la Médiathèque de Bagnères de Bigorre : ’’Le Sport dans les Hautes-Pyrénées de mes grands-parents’’ 1930-1970, toujours.
    Ce sont des photos de la famille Alix (Eyssalet en vérité) d’une très grande qualité et dont le Fonds recèle au moins 600.000 documents.
    Mon intérêt vient aussi pour savoir comment et avec quels financement vous avez pu réaliser l’exposition de Trégor ?
    Est il possible d’obtenir quelques informations ?
    Bien cordialement
    Jean-Paul ABADIE le 25 07 2017

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.