N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Carte blanche Retour

Thomas Feuillet : Autre direction

2 octobre 2017

L’artiste développe un univers nomade et rassembleur

Thomas Feuillet : Autre direction


« Avaler l’air jusqu’à plus soif et saisir à la volée mes rêves, pour que je puisse m’envoler, de moi-même à moi-même. »


Par où commencer ? L’enfance ? Petit corps malade... Regard, rejet, violence.
Depuis tout petit, je fabrique trop de peau.
Regard, rejet, violence. Les médecins disent que c’est pour mieux me protéger. Regard, rejet, violence. De quoi ? De vous ? De moi ?
En grandissant, mon corps a continué de fabriquer ce trop de peau et ma tête était envahie d’un trop de mots. Besoin de dire, besoin d’écrire, les images qui la nuit m’envahissent. Besoin de dire, besoin d’écrire, le rythme d’une vie que je ne trouve pas. Besoin de dire, besoin d’écrire, la musique d’un souhait secret.


Mes souvenirs du collège sont charnels : coups de poings, coups de pieds, coups de têtes. Ma génération est celle du hip hop : Le savoir est une arme. Mes souvenirs du collège sont visuels : l’océan, un vaste refuge. Mes souvenirs du collège sont lavés.
Du lycée, je garde cette carte qui encore aujourd’hui m’est très précieuse : nous construisons du réel grâce à l’imaginaire et réciproquement, de l’imaginaire grâce au réel. Ma filière ? STI Arts appliqués... Sciences et Techniques Industrielles. Le monde qui nous entoure est un dessin...
Travailler pour le développement des sociétés industrielles m’horrifiait. Leurs dessins pour notre monde ne me plaisaient pas. J’imaginais le mien comme une question, une danse, une suggestion, un long poème pour une profonde chanson.
Par la suite, j’ai rejoint l’école d’art de Strasbourg. Le corps toujours aussi abîmé. Regard, rejet, violence. La tête toujours pleine d’images, toujours pleine de mots. Besoin de dire, besoin d’écrire.
La pédagogie développée dans cette école cherchait à lier les savoir-faire de l’artisanat aux recherches culturelles contemporaines. Nous pouvons construire du réel grâce à l’imaginaire... De l’imaginaire grâce au réel.

En troisième année, Germain Rolandeau, un grand ami du lycée, m’a rejoint à Strasbourg. Nous voulions dessiner ensemble un monde qui rassemble... Le collectif Autre Direction est né de cette rencontre.
Entraînés par le poids d’un rêve commun, nous nous sommes très rapidement fabriqué notre propre vaisseau de recherches, de croisements et de partage : Le Quat’Mâts, théâtre voyageur.


Le Quat’Mâts, théâtre voyageur


En chemin sur les sentiers du réel et de l’imaginaire, notre compagnie s’est doucement constituée : Pascale, Didier, Léna, Céline, Pedro et Malika, Simon, Loren, Elise, Raphaël, Willy, Jonathan et Lucas, Yann, Sébastien, Constance, Micolaïe, Alexine et Marta...
De la dramaturgie à la poésie, de l’Amazonie à la Russie, de la musique au texte dit, du Pérou à la Mongolie, de l’architecture à la scénographie, du Maroc à la Croatie, du théâtre à la marionnette, et encore ailleurs sur la Planète... Cela fait plus de dix ans maintenant que nous développons un langage artistique nomade, un langage traversant les frontières qui séparent le réel de l’imaginaire.


Collectif Autre Direction. Thomas Feuillet : deuxième en partant de la gauche.

---
Constructeurs d’espaces et d’objets poétiques, poète, pédagogue, metteur en scène, compositeur, auteur et interprète, depuis quinze ans Thomas Feuillet voyage librement dans les différents moyens d’expression. Formé à l’ESAD (Ecole supérieure des Arts Décoratifs de Strabourg) mais aussi auprès de Pascale Spengler (Laboratoire des nouvelles écritures dramatiques), Arnaud Vidal (Théâtre du Rugissant), Christophe Derrien (Cie Trohéol) et Nasrin Pourhosseini (Studio T), il assume la direction artistique du Collectif Autre Direction depuis sa création.
Dans le cadre d’un projet de territoire porté par Saint-Brieuc Agglomération et les communes concernées, retrouvez le Collectif Autre Direction avec le spectacle Terres libres le 8 octobre 2017 à la MJC de Quintin et les 13, 14 et 15 octobre 2017 au Grand Pré à Langueux. A Trégueux, Bleu Pluriel accueille l’exposition Capharnaüm, retraçant l’univers de la compagnie, et propose la soirée "Bar des Maudits" le 31 octobre 2017, concoctée avec la complicité du Cri de l’Ormeau.


collectifautredirection.blogspot.fr


Photo en haut de page © Guillaume Feuillet

Derniers commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.