N°199

octobre 2018
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Espace enseignants
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Moger Orchestra

11 décembre 2017

Brass music

Moger Orchestra


Ce n’est plus du jazz, plus du rock, mais ça en vient, sans être non plus du jazz-rock. On croirait un big-band new-yorkais, mais le Cri de l’Ormeau ne s’y intéresserait pas. Ce qui est fascinant c’est qu’ils sont basés à Rostrenen, ce qui n’est pas péjoratif mais surprend quand même un peu. Regroupant une quinzaine de musiciens, virtuoses et aventureux, des quatre coins de la Bretagne, Moger Orchestra est une extension du quintet Moger. Une dominante cuivre (sax baryton, tuba, clarinette basse, cherchez l’intrus) donne une musique qui a du souffle, qui brille par une sonorité ample, énergique, emballante, au service d’un chant en anglais de poésies de Griselda Drouet. Le projet est soutenu par la Compagnie des Musiques Têtues, collectif rostrenois de production et diffusion artistique, porté par des passionnés. Juste un reproche : cinq titres seulement, c’est beaucoup trop court !


Les cinq musiciens de base  : Dylan James (chant, basse), Grégoire Barbedor (tuba), Régis Bunel (saxophone), Etienne Cabaret (clarinette basse), Nicolas Pointard (batterie).
Et aussi : Christophe Rocher et Nicolas Maillet (clarinette), Antoine Péran et Frédéric Schmidely (flûte), Nicolas Peoc’h et Maxence Ravelomanantsoa (saxophone), Philippe Champion et Romain Cadiou (trompette), Simon Latouche et François Tavard (trombone), Mael Oudin (arrangements et direction d’orchestre).


- Pat


musiquestetues.com


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.