N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edito Retour

Juin 2016 : Ce n’est pas l’heure de se coucher

1er juin 2016


Sois frugal ! Sois sobre ! Tu seras beaucoup plus vite satisfait !
Confucius, Pierre Rabhi et moi-même te disons : moins tu auras de besoins, moins vite tu atteindras l’embonpoint, et moins on te prendra pour un pingouin.


Est-ce que tu iras plus loin ? Est-ce que tu pourras le plus avec le moins ?
Mais oui bien sûr ! Heureusement que ce n’est pas le fait de devenir de plus en plus pauvre qui va te faire renoncer à vivre, à être debout, à créer, toi l’artiste ! Qu’as-tu besoin de matériel sophistiqué pour exprimer ton talent ! Du talent, tu en as à revendre (euh non, mauvaise expression). Du talent, tu en as à donner, avec la générosité propre aux plus grands artistes (euh non, pas les plus grands). Toi, tu organises un festival, mais, têtu, t’es-tu d’abord posé les bonnes questions : est-ce que j’ai vraiment besoin d’un Miles Davis - ruineux, capricieux, et, en plus, mort - pour étoffer ma programmation, alors que Georges Crachemule, par exemple, est excellent, et bien moins cher ? Admirons ces artistes qui ne se laissent pas abattre par la misère, qui sont satisfaits d’être éclairés à la bougie, de ne manger qu’une fois par jour, d’avoir froid l’hiver, mais hautement récompensés par le fait d’être admirés, jalousés d’avoir talent, passion et gnaque, de tellement contribuer à l’attractivité et à l’économie de leur territoire. Qu’ils ne viennent pas nous casser le moral en se plaignant de leur mal-être ! Qu’ils en fassent de l’art, de leur mal-être !


En ces temps où les moyens alloués à la culture sont, partout en France, réduits drastiquement, il existe un type, une sorte de Don Quichotte, qui veut promouvoir de façon mégalomaniaque les Côtes d’Armor, qui pourtant n’échappent pas à la "règle", en voulant faire désigner St-Brieuc et les Côtes d’Armor Capitale Européenne de la Culture en 2028 ! Il a vraiment choisi son époque ! Moi qui toute ma vie ai mené des actions culturelles modestes et géniales avec de faibles moyens, je lui suggérerai une idée de thème pour son 2028 : la frugalité dans l’art, comment faire le plus avec le moins.


Avertissement aux mal-comprenants : ce texte est truffé de second degré ; merci de le relire en en tenant compte !
 
Patrice Verdure
Pingouin pas manchot

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.