N°187

juillet-août 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Arts visuels Retour

Dinan : nouvelle jeunesse pour la Grande Vigne

4 avril 2017

La maison d’artiste accueille deux jeunes peintres en résidence grâce à une convention entre les Ateliers du Plessix-Madeuc et la Ville de Dinan.

Dinan : nouvelle jeunesse pour la Grande Vigne


Sur son rocher, la maison construite en 1830 surplombe la Rance. On l’appelle La Grande Vigne, en référence à un passé lointain. On l’appelle aussi maison d’artiste, parce qu’elle a longtemps été habitée par Yvonne Jean-Haffen (1895-1993). Cette élève de Mathurin Méheut était peintre, graveuse et céramiste. En 1987, elle a cédé à la ville de Dinan la bâtisse qui l’a vue travailler pendant un demi-siècle. Et avec la bâtisse, un catalogue de 4 000 œuvres.
Tous les étés, la Grande Vigne ouvre ses portes pour faire découvrir une partie de cette collection. Le salon, la salle à manger et la chambre-atelier sont conservées en l’état. On peut y voir un buffet conçu par l’artiste elle-même, une fresque murale qu’elle a dessinée, les livres qu’elle lisait…
Un intérieur figé dans le 20e siècle d’Yvonne Jean-Hafen ? Oui. Et non. Deux pièces détonnent. "J’ai pas rangé ma chambre", s’excuse dans un sourire Marie-Anita Gaube. C’est en fait un atelier dans lequel elle nous entraîne, avec son bric-à-brac, son plan de travail, ses esquisses accrochées au mur et une grande toile encore vierge.


"Coloré et exotique"
"Je peins généralement des grands formats où se confrontent une vision intime, intérieure, et un paysage. C’est toujours assez coloré, exotique." Arrivée début mars de l’Ain, où elle réside, elle a été naturellement attirée par les horizons de bord de mer – l’eau est omniprésente dans ses toiles. Elle a aussi été marquée par les lumières, le climat : "Je pense que l’humidité va jouer sur mes peintures."
Au rez-de-chaussée, la cuisine est occupée par Anne-Catherine Dor. Elle aussi peintre, elle arrive du Pays Basque. "J’essaie de faire un travail qui s’intègre au lieu dans lequel il est fait, avec des notions de nomadisme, c’est à dire de pouvoir créer quelque chose avec les matières à disposition." Elle qui est également herboriste collecte des plantes, des terres pour faire ses pigments. Ici, elle s’essaie aux coquillages.
Les deux artistes sont accueillies par les Ateliers du Plessix-Madeuc. L’association, créée à Corseul par Bérénice et Olivier Dupuy en 2009 pour soutenir la jeune création, a investi en ce début d’année La Grande Vigne, grâce à une convention avec la ville de Dinan. C’est ici désormais que se dérouleront les résidences qu’elle organise deux fois par an, au printemps et à l’automne. Au-delà de celles-ci, Audrey Pennachio, salariée de l’association, aura aussi pour mission de dynamiser la maison d’artiste.


- Jean-Sé



Portes ouvertes à la maison d’artsiste de la Grande Vigne le samedi 8 avril 2017.
Exposition des artistes à l’abbaye de Léhon du 20 au 28 mai 2017.


Photo : Marie-Anita Gaube et Anne-Catherine Dor

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.