N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Criée Publik : plus on est de fous plus on crie

3 octobre 2017

Depuis juin, une criée publique a lieu au café lannionnais Le Flambard. Ici, on crie à plusieurs, pas toujours les mêmes, un vendredi sur deux.

Criée Publik : plus on est de fous plus on crie


Elle a crié qu’un égonome était un outil servant à éplucher l’égo ; il a crié comment faire un trou avec huit traits ; il (un troisième) a crié que le Truc Café fêtait son premier anniversaire avec le groupe Hop Hop Hop Crew… En ce vendredi pluvieux, ils sont cinq à s’être retrouvés au Flambard pour chauffer leurs cordes vocales lors de la Criée Publik.
Le principe est simple : des anonymes laissent dans les boîtes disséminées à travers la ville des mots - aphorismes, traits d’humour, annonces publicitaires, etc. - qui sont repris par l’assemblée mouvante des crieurs. Tout le monde peut participer, les grandes gueules comme les timides.
L’idée a germé dans l’esprit de Marie Gayet après qu’elle a vu une criée collective à Niort. Elle aboutira quatre ans et quelques rencontres plus tard. Il y a d’abord eu Nicole Moisan, patronne de Marie et du Flambard. À deux pas de ce café, elle vient de reprendre dans la venelle des Trois Avocats un restaurant pour en faire une galerie d’art, qu’elle a nommé La Cale du Flambard.



Un festival en octobre
Autre rencontre, plus récente, celle avec la Fédération des Ames Libres d’Initiatives (F.A.L.I.). Cette association d’éducation populaire créée en 2015 veut mettre en lien des personnes, des lieux, des associations et favoriser l’émergence d’initiatives. Pendant l’été 2015, elle a sillonné le Trégor avec un café ambulant. Les deux années suivantes ont servi aux six membres fondateurs à s’auto-former lors d’ateliers de réflexion. Les choses s’accélèrent au printemps de cette année, quand Kévin Laurent, l’un des fondateurs, vient travailler au Flambard.
Les conditions sont alors réunies pour organiser la Criée Publik, dont la première a eu lieu le jour de la fête de la musique. D’abord hebdomadaire, le rythme est passé à un vendredi sur deux avec l’automne. Mais la criée n’est que la figure de proue de l’embarcation que forment Le Flambard et la F.A.L.I. Deux membres de l’association, Kévin Laurent et Guénaël Desage, assurent les permanences d’ouverture de la galerie à la Cale. Ils y ont ouvert un salon de thé, un petit rayon bouquin et souhaitent mettre au point une programmation régulière faite d’événements culturels, d’ateliers… Cela commence début octobre par un festival musique et théâtre. Ils l’ont appelé A l’aube des beaux jours.


- Jean-Sé


FB : association.fali
Programmation du Flambard
Festival A l’aube des beau jours du 6 au 8 octobre 2017


 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.