N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Scène Retour

Ce que Gamblin fait au jazz

6 mars 2017

Retour de spectacle > théâtre, jazz avec Jacques Gamblin

Ce que Gamblin fait au jazz


Spectacle Ce que le djazz fait à ma djambe programmé vendredi 3 mars 2017 au Théâtre des Jacobins à Dinan.


Si vous ne voyez en Jacques Gamblin qu’un acteur de cinéma, vous avez tout faux. Jacques Gamblin est également acteur de théâtre, auteur, danseur, jazzman. Le jeu d’acteur, il a commencé à l’apprendre au Théâtre du Totem à Saint-Brieuc, il y a quelques décennies. Quant au jazz, eh bien il ne l’a jamais appris. Il nous raconte ici, avec beaucoup d’humour, ses tentatives laborieuses d’apprentissage d’un instrument : piano (commencé tard à 12 ans, terminé tôt à 12 ans), guitare (ankylose paralysante des doigts), batterie, zarb... rien n’a marché. Et puis un jour, le jazz s’est mis à le prendre. C’est physique. Ca commence par la djambe qui se met à bouger, battre, scander, puis ça gagne tout le corps, jusqu’à la tête, et non pas le chemin inverse tête-corps. Et l’on assiste alors à un spectacle tout jazz.
Concert ? Théâtre ? Concert théâtralisé ? Théâtre musical ? C’est tout ça, mais je dirais quand-même plutôt "concert". Le concert d’un septet de jazz d’un concept rare : là où on a souvent une chanteuse ou un chanteur aux côtés d’autres instrumentistes, ici on a un comédien - diseur de textes - danseur. Son phrasé - spoken word - parlé rythmé slammé, le sens de ses mots racontant sa vie, ses amours, le jazz, sont animés par un bougé-syncopé qui déborde souvent en une gestuelle véritable chorégraphie audacieuse. Laurent de Wilde, pianiste très volubile, voire fantasque, a très bien su capter le feeling du diseur, avec son sextet dans lequel il a eu l’inspiration d’intégrer un DJ, et l’osmose est belle.


En prime pour le public dinannais, ce natif de Granville a évoqué ses débuts comme régisseur dans le Théâtre des Jacobins.


- Pat



Jacques Gamblin, interprétation
Laurent de Wilde, piano
Jérôme Regrad, contrebasse

Donald Kontomanou, batterie
Alex Tassel, trompette
Guillaume Naturel, saxophone
DJ Alea, platines

Derniers commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.